avantages maison bois

Les avantages d'une maison en bois faite sur-mesure

Loin de là l’idée de la maison en bois fragile soufflée par un grand méchant loup, la maison en bois est un must have aujourd’hui. Vous êtes à deux doigts de choisir ce type de maison, cependant vous ne savez pas ce qu’il en retourne et vous avez encore des incertitudes. Ne vous inquiétez pas nous allons vous démontrer point par point pourquoi choisir une maison en bois à des avantages.

La maison en bois a la particularité de pouvoir être autant traditionnelle que moderne. Elle peut correspondre à tous vos besoins. Très élégante et fonctionnelle, elle se fond dans l’environnement. Surtout que la maison en bois est réputée pour son isolation thermique exemplaire. Car oui la maison en bois permet de réaliser des économies de chauffage. Le bois a la faculté d’éviter les ponts thermiques qui sont la cause des déperditions énergétiques. De plus, le bois est beaucoup utilisé pour la construction de maisons basse consommation car elle est performante en énergie. Cela doit être un réel soulagement après un déménagement de pouvoir réaliser des économies. Si vous avez déménagé, n’oubliez pas qu’il est nécessaire de souscrire un nouveau contrat d’électricité auprès d’un fournisseur. Vous ne savez pas comment faire ? Voici un lien qui saura répondre à vos questions. Si vous souhaitez réaliser ce type de démarches comme celle pour obtenir internet chez soit. N’hésitez pas à tester votre fibre, ce lien saura vous en apprendre plus sur le processus.

Vous ne le savez peut-être pas mais une maison en bois est un lieu propre, de sa construction à sa réalisation. Cela vient du fait qu’elle n’a besoin en aucun cas d’eau pour être montée. On appelle cela une construction dite sèche. Ainsi, elle limite les débris de construction. De plus, cela peut paraître logique mais il est important de le souligner qu’une maison en bois a un aspect écologique important. Si la maison en bois est construite à l’aide de bois issu de forêt durable, elle permet ainsi de préserver l’environnement.

Enfin une maison en bois est, malgré les idées reçues, résistante face aux vermines comme les termites ou les insectes. De plus, les essences que vous aurez choisi peuvent être un rempart face à l’eau ou à un hypothétique feu. Un de ses plus grands avantages réside dans sa grande mobilité. Vous aurez l’opportunité d’agrandir votre demeure facilement. Une extension pour votre jardin ou un étage supplémentaire ne seront pas de grandes difficultés pour ce type de maison.

Il n’y a que des avantages à acquérir une maison en bois. Si vous avez besoin d’autres arguments pour investir dans la réalisation de ce type de maison, ce lien pourra vous convenir. Il ne vous reste plus maintenant qu’à sauter le pas.


Les aides financières

Le prêt à taux zéro (PTZ+)

Avec le prêt à taux zéro +, l’Etat vous soutient pour devenir propriétaire. Le prêt à taux zéro est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat, sans frais de dossier, pour l’achat d’une première résidence principale (réservé aux personnes n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale depuis au moins deux ans).

 

Le montant du prêt et les conditions de remboursement qui vous sont accordées prennent en compte votre niveau de revenu, la taille de votre famille, la localisation géographique de votre future habitation, son type (neuf ou ancien) et sa performance énergétique.

L’application gratuite « Simulateur PTZ + » vous permet de savoir si vous êtes éligible au prêt à taux zéro + et de connaître le montant du prêt et les conditions de remboursement auxquels vous pouvez prétendre.

L’emprunteur doit être salarié d’une entreprise privée employant 10 salariés au moins Montant du prêt réglementé Taux d’intérêt : de 1.5 % Le salarié dépose sa demande de prêt auprès de son employeur Ce prêt peut intervenir en complément d’un prêt principal Pas de condition de ressources mais le montant du prêt est variable selon les ressources.


bardage bois interieur maison

Les garanties constructeurs

Dans votre intérêt, faites construire votre maison individuelle en toute sécurité, financière et technique grâce au CCMI (contrat de construction de maison individuelle) Loi n°90-1129 du 19 décembre 1990.

D’une durée d’un an, elle couvre les désordres apparents signalés lors de la réception ainsi que ceux constatés dans l’année qui suit la réception de votre maison (article 1792-6 du code civil). La garantie de parfait achévement couvre deux types de dommages:

  • Les désordres dits apparents que vous avez éventuellement signalés au constructeur en émettant des réserves dans le procès-verbal de réception. Le caractère apparent de ces désordres est apprécié par rapport à votre qualité de maître d’ouvrage profane.
  • Les désordres relevés dans l’année de la réception.

D’une durée de deux ans, elle couvre les désordres affectant le fonctionnement des éléments d’équipement dissociables du bâtiment, et qui ne portent atteinte ni à la solidité, ni à la destination de votre maison (article 1792-3 du code civil).

D’une durée de dix ans, elle couvre les dommages qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou le rendent impropre à sa destination (article 1792 du code civil). La garantie décennale concerne trois types de désordres:

  • La solidité de l’ouvrage est compromise
  • La maison devient impropre à sa destination
  • la solidité des éléments d’équipement indissociable de votre bâtiment et des ouvrages de viabilité, de fondation, d’ossature, de clos et de couvert.

Le maître d’ouvrage doit souscrire une assurance dommages-ouvrage qui permet en dehors de toute recherche de responsabilité, de couvrir le paiement des travaux de réparation de nature décennale. Grâce à cette couverture, la victime est rapidement indemnisé par l’assureur dommages-ouvrage, à charge pour ce dernier de rechercher le ou les responsables du désordre afin de faire jouer leur assurance de responsabilité.

La garantie de remboursement: elle permet de rembourser les sommes versées par l’acquéreur lorsque le contrat ne prend pas effet suite à la non réalisation des conditions suspensives ou à la rétractation de l’acquéreur dans les sept jours suivant la réception du contrat.

La garantie de livraison: élément essentiel dans la protection de l’acquéreur, car ce dernier est certain que sa maison sera achevée dans le délai et au prix convenu.


Les étapes de la construction d’une maison en bois

Dans le cadre du contrat de construction, nous avons une mission globale de conception et d’exécution. Selon vos souhaits, nous nous chargeons des formalités administratives, des études techniques, et nous réalisons les travaux dans le respect du prix et du délai initialement convenu.

Un interlocuteur unique conçoit avec vous un avant projet sur mesure, puis votre permis de construire. Une fois les démarches administratives effectuées et le projet complété par l’obtention du PC, une mise au point finale du projet est réalisée avec le conducteur de travaux qui sera votre interlocuteur pendant la durée des travaux.
La durée de réalisation est de 4 à 6 mois.

  • Terrassement du terrain pour recevoir la chappe maçonnée
  • Réalisation de la chappe maçonnée
  • Pose des lisses basses de l’ossature bois (sur feutre isolant pour éviter toute remontée d’humidité)
  • Pose des panneaux à ossature bois construits en atelier par nos soins
  • Pose d’une ceinture en lamellé collée
  • Pose de la charpente
  • Pose de la couverture
  • Pose des menuiseries
  • Pose de l’isolant dans les murs périphériques
  • Pose du pare vapeur et litonnage horizontal
  • Réalisation des plafonds
  • Pose du parement intérieur sur les murs périphériques
  • Réalisations des cloisons intérieures
  • Pose du carrelage et de la faïence
  • réalisation des travaux d’électricité et de chauffage
  • Réalisation des travaux de plomberie
  • Pose du bardage

 

Après le chargement des photos vous pourrez vous déplacer à l’intérieur de la maison en travaux


Les bons principes de la construction

L’orientation d’un projet de construction de détermine en fonction des particularités du site. En effet, 80% d’un projet est basé sur le site, sur la qualité du sol et l’analyse des vents dominants. Il faut ajouter tout le parti que l’on peut tirer de l’ensoleillement.

Deux types d’isolants dominent le marché (60% sur le marché du bâtiment), la laine de roche et les isolants minéraux. Ils sont cependant mis en balance avec la grande diversité des produits d’origine végétale et animale. Le choix d’un de ces matériaux isolants devra prendre en compte son bilan énergétique en terme de Kwh/m² et le coût pour fabriquer, mettre en oeuvre et recycler le produit.
Quelques isolants naturels:

  • les fibres de bois: les fibres sont agglomérées en panneaux de faible densité à partir du recyclage des déchets de bois.
  • la ouate de cellulose: c’est un stabilisateur climatique, qui régularise les variations de température ambiante. Elle est utilisée sous forme de panneaux ou en vrac, réalisés à partir du recyclage de coupes de papier d’imprimerie déchiqueté à sec et un complément de jute, traitée contre l’incendie au sel de bore.
  • le chanvre, le coton, le liége, la laine de mouton…

Ce type de couverture est une contribution efficace à l’amélioration de la qualité de l’environnement. Pour une surcharge limitée, une faible épaisseur et un entretien minimum on obtient un supplément d’isolation thermique et phonique.

L’électricité ainsi produite peut être stockée dans des batteries, ou convertie par un onduleur pour être distribuée aux normes sur le réseau.
Autre possibilité, la construction d’une petite éolienne qui utilise la force du vent.

La flux solaire peut être directement converti en chaleur par l’intermédiaire de capteurs.

Elle utilise, par le biais d’une pompe à chaleur, la différence de température de l’air, de l’eau, d’un puits, d’une nappe phréatique ou de la terre. Elle fonctionne comme un réfrigérateur inversé qui se servirait du froid pour produire du chaud. Le coeur du dispositif: un circuit où circule un fluide frigorigène.

Poêles ou chaudières à bois.


La maison écologique

La construction doit s’inscrire dans le développement durable, en adaptant les matériaux de construction à la protection de l’environnement et à la santé.

L’habitat doit à la fois permettre d’émettre le moins de polluants possible, tout en réduisant ses besoins en énergie et les pertes qui y sont liées.

  • Une maison économe en énergie:  

Le principal impact sur l’environnement d’une maison est sa consommation d’énergie et les rejets polluants qui découlent de son chauffage.

Chaque habitat devrait être conçu et réalisé dans l’optique de tendre vers une autonomie énergétique.

Les labels permettent de reconnaitre le niveau de performance énergétique du projet (THPE, BBC, passif, positif). Leur efficacité est étroitement liée au respect des principes du bioclimatisme (la maison bioclimatique tient compte du climat et de l’orientation où est implanté la maison afin d’utiliser au maximum l’énergie passive fournie par le soleil).

  • Un impact faible du projet sur l’environnement:

Le recours à des matériaux respectueux de l’environnement. La construction doit faire appel à des matériaux qui requiert moins d’énergie lors de leur production et de leur transport, et issus de matières premières renouvelables.

Les propriétés du bois répondent à ses exigences: il est renouvelable, retient le gaz carbonique, subit peu de transformation et sa mise en place consomme peu d’énergie.

  • Le recours à des matériaux sains, non nocifs et non polluants:

Les matériaux doivent respecter la santé de leurs habitants mais également celle des acteurs de la filière en amont (ceux qui produisent et posent les matériaux).

Les matériaux d’origine naturelle (végétale) se révèlent être préférables.


Construire en bois et développement durable

« Répondre aux besoins présents sans compromettre ceux des générations futures ». Aujourd’hui, il est indispensable de bâtir avec l’environnement en pensant à nos enfants et en préservant la santé de nos concitoyens.

Autour de la maison se retrouvent les principales préoccupations de notre temps. Les nuisances portées à l’environnement et les difficultés économiques nous font réfléchir à une autre façon d’habiter. Le bois en tant que matière naturelle en est l’instrument privilégié. La maison doit être un lieu d’épanouissement et de santé. Les maisons en bois favorisent cet accord entre une recherche d’esthétique, de confort et d’économie, tout en ayant un impact néfaste minimum sur l’environnement.


Avec le bois, on ne construit pas n’importe où

Terrains humides, accidentés, trop pentus, au sol trop meuble ou encore difficiles d’accès, le bois s’adapte à toutes les situations. A tel point qu’il est parfois la seule solution constructive. Ses multiples qualités en font également un matériau très apprécié dans les zones sismiques. Des bâtiments au Japon et en Californie en témoignent depuis des siècles.

Ce matériau a la faculté rare de s’harmoniser à des univers variés. Traditionnelle pour les uns, l’architecture bois devient contemporaine, voire tendance pour les autres. Le bois se conjugue spontanément à d’autres matériaux tels que le verre, l’acier ou encore la pierre. Par sa « nature » noble et sensuelle, le bois est facteur d’harmonie. L’habitat en bois embellit et humanise la ville. A la campagne, il s’intègre naturellement dans tous les paysages. Avec le bois, pas de faute de goût !

Comme toute construction, une maison bois doit respecter les règlements d’urbanisme en vigueur et se conformer au P.O.S. (plan d’occupation des sols) ou au P.L.U. (plan local d’urbanisme). Ces textes donnent des précisions sur l’architecture et l’aspect extérieur (pentes de toiture, type de couverture, couleur des façades…). Si on respecte ces réglementations, les maisons bois peuvent être construites partout.
Les quelques difficultés que l’on peut rencontrer dans l’obtention d’un permis de construire concernent le revêtement extérieur (la maison bois étant souvent assimilée par les élus locaux ou les instructeurs de permis de construire à des chalets de montagne, architecture qui ne correspond pas toujours à celle de la région concernée), doût la nécessité d’un dialogue préalable.


Le bois, c’est un entretien permanent

Quel que soit le matériau employé, toute construction requiert un « entretien » régulier. Et comme le prouvent les multiples exemples de constructions anciennes, la construction bois, bien conçue et réalisée par des professionnels qualifiés, n’implique pas un entretien plus fréquent. D’ailleurs, sur le continent nord américain, 98 % des habitations individuelles sont bâties ainsi.

Une façade en bois brut, par exemple, ne demande aucun entretien. Le bois laissé au naturel est patiné par le soleil, sa teinte variant du noir au gris argenté selon les climats, l’altitude et les essences utilisées. Pour les adeptes du bois coloré les frais et les temps d’entretien sont de plus en plus réduits. Tandis que celle recouverte de peintures de pigments clairs peut atteindre des intervalles d’entretien de 10 ans et plus.

 


Le bois est un patrimoine fragile

Ponts, pilotis, constructions navales, maisons à pans de bois (colombage)… sont autant d’exemples qui démontrent la résistance du bois dans des environnements a priori hostiles. Ouvrages qui ont résisté au temps comme aux attaques d’insectes.

Les plus vieilles maisons du monde ne sont elles pas en bois? sur toutes les latitudes et quelque soit sa condition, l’homme a de tout temps trouvé refuge entre des murs faits de ce matériau qui se joue des siècles. La maison en structure bois offre un excellent comportement dans le temps (pas de fissures, pas de tassement,pas de condensation ni de pénétrations d’humidité).

La maison en bois constitue un bel héritage. Les maisons à ossature bois sont conçues pour durer, pour traverser les siècles. C’est la vétusté qui cause la perte de valeur d’un bien immobilier, quel que soit la matériau utilisé.
La revente peut même s’avérer plus aisée. La valeur d’une maison dépend surtout de sa situation et de l’environnement local (écoles, transports,…), sa technique de construction a une faible influence sur son prix de revente. Les maisons en bois échappent souvent à cette rêgle: elles offrent de tels bénéfices en termes d’esthétique et de confort de vie, qu’anciennes ou contemporaines, elles sont très prisées.
Autre avantage de la maison bois: l’acquéreur peut aisément modifier son architecture, ôter une cloison, percer une baie vitrée, changer de bardage, réaliser une extension.