Les atouts de la maison bois : la maison du XXIème siècle

La construction bois bois assure une maison durable et fiable. Le bois est un matériau vivant, sain et renouvelable, c’est le plus écologique car il nécessite peu d’énergie pour sa mise en oeuvre et ses déchets sont recyclables (ex.: chute de sciage transformées en panneaux de particules). Dés lors que les propriétés de ce matériau sont respectées et que la conception du bâti ne sous estime pas le degré d’exigence indispensable à ce type de construction, le bois est un formidable allié dans la création d’un habitat.

  • la dureté (qui s’évalue en particulier à la résistance à la pénétration des outils)
  • la densité (qui va de 0,1 à 1,3)
  • le retrait ou rétractabilité (perte de volume qui se produit lorsque la teneur en eau diminue en atmosphère sèche ou gonflement lorsque le bois absorbe de l’humidité)
  • la durabilité (chaque essence à sa résistance propre selon l’agent biologique, et grâce à de nouveaux traitements, des essences classées moins durables ont acquis une résistance au moins équivalente)

Contrairement à une idée reçue, le comportement du bois dans un incendie est remarquable (il n’y a pas de surprime d’assurance car les maisons en bois répondent aux normes de réglementation incendie en vigueur).
Le bois se consumme lentement, en surface, il conserve ses qualités mécaniques pendant de longues minutes, sans dégager de substances toxiques.

Le bois, matériau hygroscopique, réagit aux conditions climatiques (apte à rejeter l’humidité).Une fois le bois séché, les variations dimensionnelles sont controlées et peuvent être réduites au minimum.
Pour éviter tout phénoméne de retrait important (fentes, déformations,…), les bois subissent un séchage qui enléve leur taux d’humidité jusqu’au niveau désiré pour la commercialisation (séchage naturel ou artificiel).

La maison bois proccure une ambiance saine. Ce confort est assuré grâce aux propriétés accoustiques et thermiques du matériau (le bois est largement plus isolant que le béton). Combinées avec des matériaux isolants efficaces, les performances atteignent un très haut niveau.

Du fait de sa faible inertie thermique, le bois est particuliérement performant contre le froid et très bien adapté aux régions chaudes, car il régule rapidement les changements de température.

  • le sapin (fournit un bon bois de charpente et de menuiserie, employé également pour l’ossature)
  • le pin (autoclave pour les terrasses)
  • le douglas ou pin d’Orégon (teinte légèrement saumonée; offre une grande résistance à l’humidité, aux champignons et au insectes; utilisé, entre autres, pour les revêtements extérieurs)
  • le cêdre rouge (bois de qualité, imputrescible; de couleur jaune pâle à rouge brun, utilisé pour les revêtements extérieurs)
  • le chêne, le châtaignier,le hêtre,…

Aux matériaux classiques s’ajoute le résultat de nombreuses recherches qui apportent des améliorations techniques et un élargissement des gammes de produits à base de bois reconstitués de différentes manières. (le lamellé-collé, panneau OSB, les panneaux bois et liants hydrauliques,…)